SeriesReviewS

04 octobre 2011

DH 8x02

19791915

Desperate Housewives 8x02: "Making the Connection"

bouton posbouton posbouton posbouton negbouton neg

(12/20)


 Après un season premiere de bonne facture, qu'en est-il de cet épisode? Il est en effet plus facile d'écrire un season premiere en reprenant quelque peu les histoires là où on les avaient laissé. Et bien, c'est meilleur que les 2 années précédentes, mais dans le fond, c'est trop similaire, pas vraiment original, et assez plat. Seule la fin de la partie de Bree surprend. Dans la forme, par contre, la nouvelle atmosphère (couleurs, musiques...) convient bien à la série, et rend l'ensemble plus agréable. On peut quand même dire que cet épisode est correct, il ne faut pas non plus cracher dans la soupe! 

BREE

L'intrigue de Bree est la meilleure de l'épisode. Elle permet de revoir Paul, dont l'apparition est bienvenue. La révélation à la fin de l'épisode est inattendue, Bree se retrouve maintenant dans une situation compliquée, Marcia Cross aura sûrement matière à prouver qu'elle est bonne actrice avec tout le drama qui semble l'attendre...

SUSAN et CARLOS

Celle de Susan est la moins bonne, l'enchaînement de situations invraissemblables est même assez mauvais. La fin rattrape de justesse le tout, avec le rapprochement (amical) avec Carlos. Bon point de réunir ces deux personnages, dont les interactions ont été plus que rares dans la série, mais la manière de les rapprocher n'était pas subtile du tout, même si elle se révèle finalement logique.

BEN et RENEE

L'intrigue de Renée, est heureusement courte. C'est pas mal, mais bon, là encore, comme par hasard Ben et elle ont un passé en commun. Bien sûr. C'est facile tout ça. De bons dialogues, et des situations assez cocasses autour des personnes âgées, se qui permet également de retrouver cette chère Mme McKlusky. Par contre, Ben m'est pour l'instant indifférent, je me demande juste ce qu'il cache car avoir fait de la prison est visiblement quelque chose qui l'intéresse pour son business...

LYNETTE TOM et PARKER

Lynette et Tom, bon c'est un peu toujours pareil, mais le traitement du divorce est assez réaliste, même si cette histoire de fête est assez moyenne.

Pour finir, Gaby hérite de bons dialogues, et nous procure quelques sourires, mais bon, cette histoire de strip tease, ça ma rappelé les plus mauvais épisodes de la saison 6, donc... La fin, plus dramatique, comme toujours me direz-vous, dans le déroulement d'une intrigue de DH, est attendue, c'est pas terrible.

GABY

On peut enfin remarquer quelques références aux précédentes saisons, comme la première, avec la présence de Mary Alice, ou les plans de caméras sur les barrières blanches (au dessus desquelles la regrétée Edie racontait des potins cf 5x19).


En bref:

Comme le nom de l'épisode l'indique, de nouvelles interractions ont lieu, qui améneront vraissemblablement un peu de nouveauté dont la série a vraiment besoin. On peut regretter un rythme un peu lent, et des histoires pas vraiment passionantes, mais cet épisode met en place les intrigues de la saison, lentement, certes, mais sûrement.

Posté par piouy à 20:23 - Desperate Housewives - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire